Histoire

Les premières traces de ce métier datent de l’antiquité.
Mais les détails arrivent surtout au Moyen-Age. A cette époque, vers 1200, la profession se composait de septs métiers différents. Certains sont plus affiliés au commerce : Hautelisse, Sarrasinois et Renirayeur, et d’autres au coté manuel : Conrtepointier, Neustres, Cotistiers et Fornetier (ou formetier)

Les plus importantes sont le Courtepointier et le Fornetier.

  • Le courtrepointier galonne et double les tapisseries qui servaient à l’isolation (tapis ou tenture).
  • Le formetier, lui s’occupait de rembourrer les sièges, coussins, réalisait et posait les rideaux, et les matelas.

Vers 1350 on ne distingue plus que le tapissier marchand, qui ne fait plus que de la tapisserie; et le tapissier d’ameublement (ou tapissier garnisseur).
L’appellation de la corporation de tapissier est fixée en 1621.

Aujourd’hui on parle de “travail à l’ancienne” (avec bourre, mise en forme à l’aide de points) et “moderne” (à partir de mousse synthétique découpée).

Dans la corporation il y a une spécialité de tapissier Selliers-garnisseur et tapissier-décorateur.
Le tapissier est habilité à effectuer des restaurations légères de part sa formation. Mais pour les réparations lourdes il fait appel à un ébéniste.

Réalisations

Cet artisan garnit tous les types de carcasses. Il réalise des garnitures qui sont à pelotes, piquées ou capitonnées. Pour ce faire, il peut utiliser des pelotes traditionnelles en crin ou à base de mousse synthétique.
Un bon garnisseur doit respecter le style du siège, car chaque époque a sa forme de pelote et son type de recouvrement.

Techniques

Il existe trois techniques de garnissage :
    •    La technique traditionnelle utilise le crin souvent disposé sur des ressorts fixés sur des sangles.
    •    La technique contemporaine utilise la mousse synthétiques ainsi que des profilés.
    •    La technique semi-traditionnelle utilise les deux techniques : Une première partie en technique traditionnelle (sanglage et ressorts), la seconde en technique contemporaine (garniture en mousse).

souces Wikipédia